Milieux humides

Des écosystèmes à protéger

Milieux humides

Des écosystèmes à protéger

 
 

Nos services d’identification, de délimitation et de caractérisation contribuent à la préservation des milieux humides. Cette « cartographie » protège le milieu naturel, mais elle prévient également les incidences potentielles de la présence d’une étendue d’eau sur la réalisation de vos projets. De plus, nous vous accompagnons à toutes les étapes du processus de demande de certificat d’autorisation auprès des instances gouvernementales.

Un milieu humide est un site saturé d’eau ou un site inondé pendant une période suffisamment longue pour influencer la nature du sol ou la composition de la végétation. (Couillard Grondin, 1986) Longtemps perçus comme des milieux sans intérêt, nous reconnaissons aujourd’hui la valeur inestimable de ces écosystèmes dans le maintien de l’équilibre naturel.

Au Québec, les projets susceptibles d’affecter les milieux humides doivent être autorisés par le ministère de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques, en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement (L.R.Q., chapitre Q-2). Il est donc nécessaire, lorsque l’on soupçonne la présence d’un milieu humide sur le site, de procéder à une identification des plans d’eau.

 
 
Étapes d'une démarche d'identification, de délimitation et de caractérisation des milieux humides :

  • Recherche auprès des municipalités et des organismes gouvernementaux ;
  • Visite du site avec relevés GPS selon la méthode botanique simplifiée du MELCC et à l’aide du guide d’interprétation de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables ;
  • Interprétation des données ;
  • Rédaction du rapport.
Besoin d'une évaluation?

Contactez-nous pour une évaluation gratuite et laissez notre équipe d’experts-conseils vous guider dans la gestion environnementale de votre projet.